grignan©nb uzessentiel

Les Jardins Partagés d'Uzès, au Mas Careiron

UK - Partage, conseils, cultures, les Jardins Partagés d’Uzès, installés au sein de l'hôpital du Mas Careiron, sont un peu tout ça. Et tellement plus.

 

jardins partages d'Uzès©nb UzEssentiel

 

S’étendant sur « 25 parcelles de 50 m2 chacune, exploitées individuellement, appelées le jardin de Camille, et d’une partie de 1 500 m2 exploitée collectivement, surnommée la parcelle d'Alain », les Jardins Partagés d’Uzès sont avant tout une initiative solidaire.

Ouverts à tous, ils sont un « lieu d’apprentissage de l’éco-jardinage, un espace de verdure où les adhérents apprennent et se transmettent la culture des légumes et des fruits… », grâce à une « association dynamique dont le bio est une valeur incontournable ».

 

jardins partages d'Uzès©nb UzEssentiel

 

VISITE POTAGERE

Créés en septembre 2013 avec l'aide de l’ancien directeur de l’hôpital, qui souhaitait ouvrir l’établissement au monde extérieur, les Jardins Partagés d’Uzès étaient à l’origine une parcelle exclusivement collective. Progressivement, des parcelles individuelles sont aménagées puis, il y a 5 ans, les jardins se sont étendus sur l’ancien jardin thérapeutique de l’hôpital, offrant ainsi un espace collectif plus important où accueillir les participants.

Lieu de partage et d’apprentissage, les jardins ont su évolué au fil du temps en devenant le lieu idéal pour en savoir plus sur les cultures et recevoir moult conseils pour entretenir sa parcelle personnelle, connaître d’autres techniques de jardinage, savoir nourrir la terre pour ensuite nourrir les plantes, garder le sol vivant, et ainsi de suite.

Aujourd’hui, les Jardins Partagés d’Uzès comptent une petite cinquantaine de jardiniers amateurs, 25 pour les parcelles individuelles et 25 membres de l’association, qui s'entraident dans les jardins de Camille. 

 

culture jardins partages d'uzès©nb UzEssentiel

 

Une politique 100 % bio

Bénéficiant de subventions du Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA), qui soutient des projets innovants de bénévoles, les Jardins Partagés peuvent aussi compter sur l’aide de la Fondation Truffaut.

 

Le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) a été créé en 30 décembre 2011.

La Fondation George Truffaut, quant à elle, a fêté ses 10 ans en 2021.

Depuis le début de son action, elle « soutient des jardins de soin, de partage, d’apprentissage et de reconstruction qui apportent les bienfaits de la nature à ceux qui en ont le plus besoin ».

 

Distillant avec passion des conseils en jardinage, les Jardins Partagés permettent de bénéficier de cours en permaculture, avec l’intervention une fois par mois d’une spécialiste en la matière.

 

jardins partages mas careiron©nb UzEssentiel

 

Les cultures des jardins

Tomates, courges, herbes aromatiques,  arbres fruitiers (pêchers, poiriers, figuiers, kiwi, framboisiers... plantés il y a 3 ans), pieds de vigne, mais aussi patates douces et pommes de terre, sans compter nombre de fleurs, pivoine, dahlias, crocus (hummm, ça fleure bon le safran non ?), voilà une idée des plantations des jardins partagés.

Grâce aux outils et équipements présents sur site, les jardins se cultivent tous les jours et un atelier collectif est organisé les mardis et vendredis, le matin en été, et l’après-midi en hiver, avec une seule exigence envers ses membres : faire des cultures bio.

 

Les projets des jardins

Si les jardiniers amateurs des jardins partagés regorgent d’idées de nouvelles cultures, il y a aussi les projets envisagés avec des acteurs associatifs d’Uzès. Parmi ceux-ci, des cours pour les enfants de l’association Les petites mains, une collaboration avec la MJC ou l’école Montessori, mais aussi l’intention de proposer aux résidents de maisons de retraite des activités au cœur des jardins.

 

Vifs remerciements à Catherine Cousin, pour son accueil et sa collaboration à cet article.

La bonne adresse : Jardins Partagés d’Uzès (JPU), Mas Careiron, à Uzès, jardinpartageuzes@gmail.com.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !