Quartier de la Bourgade, Uzès©nb UzEssentiel/Pay.attention.to.details

Zoom sur Histoire des demeures familiales d'Aubussargues, de Jean-Christophe Galant

Publié il y a peu, ce nouveau livre de Jean-Christophe Galant, à qui l'on doit déjà Les belles demeures familiales d'Uzès (Presses du Languedoc, 2002) vous entraîne aux détours des rues d'Aubussargues pour un voyage dans le temps historique.

Couverture aubussargues©éditions de la fenestrelleDans cette Histoire des demeures familiales d'Aubussargues (XIIIe-XXe siècles), le chercheur en histoire moderne spécialisé sur la société et les pouvoirs à Uzès et en Uzège et enseignant au collège du Redonnet, rappelle la vie parfois mouvementée « de toutes les maisons du village ainsi que le parcours des familles qui les ont habitées ».

Un moyen, peut-être, « de sensibiliser les générations futures afin de préserver ces maisons et leurs décors.... Pour s'approprier un patrimoine », ne faut-il pas d'abord le connaître ?

Parmi les demeures citées, nous retrouvons les Maison Audibert-Nouet, Maison Brunet-Roux... place de l'église, l'histoire et la transformation du château de Vergèze, de ses origines au 13e s au château Neuf que l'on connaît aujourd'hui, reconstruit entre 1897 et 1904, mais aussi le quartier de Poux Longe, les bâtisses de la rue Tarana, de la rue de la Mairie.

Des portes ont disparu, des cours se sont transformées, mais des détails parlent encore d'une vie passée : Comme cette ancienne porte, arc en plein cintre, avec claveaux et oculus (fin 16e/début 17e) de la maison Carrière, ce cadran solaire de la maison Roussel, datant de 1788, les chambranles du 13e conservés sur la façade de 1904 de la maison Reinaud-Hours, ou bien ce superbe écu armorié avec monogramme du Christ, sur le linteau de la cheminée seigneuriale des Milon, fin 15e s, de la maison Nouet.

Poussez les portes des demeures, pénétrez dans les caves, découvrez les cages d'escaliers, comme celle du mas de La Clastre, au cours de visites guidées en compagnie des propriétaires actuels.

bandeau aubussargues©nb UzEssentielExtraits

« Du 13e au 17e s, le château occupe la place actuelle des fermes qui touchaient plusieurs maisons dans la rue du Temple où l'on peut encore admirer une fenêtre sous linteau droit... Un acte de 1172 révèle que le sieur de Vézénobres achète la coseigneurie au sire de Beaumont... Un autre, de 1395, atteste que le seigneur Bertrantd du Sollier, vend une partie de la juridiction à noble Pierre Milon...Transformé en ferme, les pierres du château Vieux vont servir à la construction du château Neuf, plus au sud, sur l'emplacement actuel du château »...

bandeau aubussargues« La Coseigneurie, ou maison Nouet » de même que le « quartier du château Vieux, est une des plus anciennes maisons du village. Du 14e au 16e s, elle est la maison seigneuriale de la puissante famille des Milon, régents des vicomtes d'Uzès, coseigneurs d'Aubussargues, présents dans le village depuis 1381 »...

Histoire des demeures familiales d'Aubussargues, de Jean-Christophe Galant, aux Editions de la Fenestrelle.

Où le trouver : Maison de la Presse d'Uzès.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !