Les vignes de Blauzac, près de la colline de la Librotte

O potager et coquelicots

Ô Potager

Logo o potager(UK version) C’est sous un soleil radieux que nous visitons aujourd’hui, aux côtés de Clarisse et Adrien, Ô Potager, leur potager aquatique, autrement dit, leur exploitation de cultures en hydroponie.

Une reconversion professionnelle

Créé par le couple en 2018, Ô Potager s’est installé sur un lopin de terre d’un hectare, sur la route D981, tout proche de Saint Maximin. Après des études de commerce pour Adrien et des postes dans le prêt-à-porter pour Clarisse, l’appel de la terre a été le plus fort.

Une solide formation

​​​​De stages en exploitation et de formations sur le terrain auprès de précurseurs dans les fermes hydroponiques, Clarisse et Adrien ont su se forger une solide expérience pour monter leur propre structure, tout en ne cessant jamais d’apprendre auprès des professionnels locaux. Un savoir-faire qui a fait ses preuves, car depuis sa création, Ô Potager rencontre un succès non négligeable, auprès des restaurateurs comme des particuliers.

Potager 3Ô Potager, c’est quoi ?

Ô Potager, c’est tout d’abord une immense serre, d’une superficie de 1 000 m2. La structure, aérienne, profite au maximum aux plantations qui poussent dans le respect de l’agriculture biologique : tomates majoritairement – 70 variétés (rouges, vertes, roses, jaunes…), mais aussi plusieurs sortes de moutarde, du cresson, une foison de plantes aromatiques, dont de surprenants basilic violet et thaï, du cerfeuil, de la ciboulette… le tout sur une savante installation en sous-sol de canalisations, qui apportent eau et nutriments nécessaires à la bonne croissance de toute cette arche de Noé verdoyante, odorante et… appétissante. Croquer dans une feuille de moutarde est un délice qui réveille les sens je vous l’avoue ! 

Les cultures d’Ô Potager s’épanouissent ainsi de février à novembre, de la serre au terrain extérieur, entre semis, préparation de la terre et ​​​​​​​pousse. Dès la fin avril, voire début mai, commence la vente sur place des produits récoltés, avec les toutes premières fraises élevées en plein champ.

Le petit plus de cette année ? Le parterre de fleurs comestibles, juste à côté de l’entrée de la serre. Ces fleurs seront aussi belles à voir que bonnes à manger : Soucis, pensées, capucines… Que de promesses culinaires !

Mais aussi des agrumes, pour une prochaine récolte de citrons verts ou de clémentines. On a hâte.

​​​​​​​Petits plants en preparation​​​​​​​Boutique printanière et estivale

Du lundi au samedi, et le dimanche matin, rendez-vous à la boutique éphémère juste devant la serre pour profiter au maximum des fraises charlotte, du basilic, des salades, ​​​​des tomates, des pommes de terre, des carottes (de couleur jaune, violet…), des oignons, des aubergines, des betteraves ou des radis….

Des partenariats 3*

Les chefs locaux ne se sont pas trompés en choisissant Ô Potager comme collaborateur régulier.

Des établissements comme La Maison d’Uzès, le Comptoir du 7, Les 3 canards ou le 80 jours, Le Petit Jardin, le Ten ou le Cercle rouge, sur Uzès, se régalent ainsi des produits de Clarisse et Adrien. La Table 2 Julien à Montaren-et-Saint-Serviers, l’Hostellerie du Moulin à Remoulins et, plus proche d’Ô Potager, le restaurant Au tracteur à Argilliers sont aussi parmi les clients fidèles.

De plus, les plantes aromatiques sont vivement appréciées par Parfum du sud, installé à Vers Pont du Gard, où elles sont cuisinées fraîchement cueillies, dans des tapenades, des crèmes d’ail…

Fleurs de ciboulette et abeille​​​​​​​Un repos, ou presque, bien mérité

De novembre à décembre, c’est le temps du repos pour la terre, mais pas pour le couple. L’exploitation et les installations d’hydroponie sont dûment nettoyées, les plantes coupées mises au compost, et la serre tout comme les terres environnantes, s’étendant sur 1 ha, préparées pour l’hiver et la prochaine saison.

Le temps pour Ô Potager de rentrer dans un sommeil tout relatif, avant de repartir de l’avant, avec d’autres variétés de plantations, comme ces citronniers et mandariniers qui poussent, à l’abri de la serre, devant le champ voisin. Nul doute que dans l’avenir, Clarisse et Adrien sauront nous ravir et nous surprendre avec de délicieuses combinaisons de produits.

La bonne adresse : Ô Potager, D 981 (un peu après Saint Maximin), Comptoir ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 13 h et de 14 h 30 à 19 h 30, le samedi de 9 h à 19 h 30 non stop et le dimanche de 9 h à 13 h. Tél : 07 85 59 77 57, potageraquatique@gmail.com

 
  • 6 votes. Moyenne 4.9 sur 5.