La fasciathérapie selon Flore Naudin-Chavagné

Rencontrée lors d’une manifestation littéraire Place aux herbes, où elle présentait notamment son livre Philosophie du squelette à l’usage de ceux qui veulent penser autrement, Flore Naudin partage avec nous les tenants et aboutissants de la fasciathérapie.

 

DECOUVERTE

Bonjour Flore,

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est la fasciathérapie ?

C’est avant tout une thérapie manuelle visant à soulager le corps, et l’esprit, de ses blocages, douleurs…

Les fascias sont des membranes présentes dans tout le corps. En plus d’entourer nos muscles, nos os, nos organes, nos nerfs, les fascias sont interconnectéscomme une immense toile d’araignée. Ils sont une architecture vivante qui réagit aux chocs physiques, psychiques et émotionnels.

Récemment, des chercheurs ont prouvé que l’immense toile de fascias qui nous habite est réceptive à la douleur, ce qui en fait notre plus grand organe sensoriel. En se contractant, ils créent des maux que nous connaissons bien : névralgies, migraines, maux de ventre, douleurs articulaires ou musculaires, problèmes digestifs ou nerveux, mauvaise circulation sanguine... Tous ces maux sont créés par la contraction des fascias. Et comme les fascias enregistrent aussi les chocs émotionnels ou d’ordre psychiques, leurs contractions peuvent être responsables d’un état dépressif, d’insomnies, de stress, de troubles de l’humeur… C’est dire s’il faut en prendre soin !

Durant une séance, je restitue leur souplesse aux fascias par un toucher très doux afin soulager vos douleurs d’origine physique et/ou psychique. Je vous accompagne aussi par la parole afin de mettre des mots sur les sensations que vous avez pendant la séance.

 

 

Le saviez-vous ? « Depuis les années 2000 et les études sur les fascias en imagerie médicale,

nous savons que les fascias sont des membranes interconnectant les organes, les os.

Les fascias, composés d’eau, d’élastine, de collagène,

sont des membranes caressantes, garantes de la santé et des émotions,

toute une architecture vivante, à l’origine du corps » (Flore Naudin)

 

 

Depuis quand pratiquez-vous la fasciathérapie à Uzès ?

J’ai installé mon cabinet en 2018. La fasciathérapie m’a été présentée comme une thérapie corporelle ayant beaucoup à offrir et je l’ai étudiée pendant 3 ans avant d’ouvrir un lieu d’accueil sur Uzès. Avant, j’étais à plein temps dans le milieu de l’écriture et de l’édition. Je continue d’écrire, mais à temps très partiel.

 

Fascia©florenaudinchavagné

Quelles pathologies la fasciathérapie peut-elle traiter ?

Elle peut en traiter beaucoup ! En consultation, j’accueille des patients ayant des migraines, des insomnies, des problèmes de nervosité, je traite les entorses, les sinusites, les tendinites, les névralgies, les sciatiques, les acouphènes, les maux de dos, la fibromyalgie, tous types de douleurs chroniques, les problèmes de digestion, les troubles circulatoires, la liste est encore longue…

La fasciathérapie, c’est avant tout une écoute particulière du corps. Elle gère le mouvement des fascias. Entravés, stoppés voire bloqués à cause de chocs psychiques, émotionnels, physiques, les fascias perdent de leur viscosité et leur élasticité. Il est essentiel de leur restituer afin de garantir un bon équilibre général à la personne.

Notre métier est aussi de soigner les causes, les racines des problèmes, déprogrammer la mémoire du corps pour une guérison à long terme. Selon les cas, une à plusieurs séances peuvent s’avérer nécessaires et un suivi peut être envisagé si besoin est.

 

Comment se passe une séance ?

Une séance dure environ 1 h. Elle commence toujours par un entretien préalable. Ensuite, le patient s’allonge sur la table, il reste habillé, et le plus souvent sur le dos.

En posant les mains, j’écoute la respiration du corps, je cherche des tensions spécifiques et par un toucher très doux et très lent, non douloureux, je lève les tensions, je restitue aux fascias leur souplesse ce qui permet une libération physique, émotionnelle, psychique.

La fasciathérapie que je pratique est une discipline qui considère la personne dans sa globalité, corps, âme, esprit.

 

Pour aller plus loin

Les principaux livres de Flore : Pour saluer Magnan, entretien (2012, Edisud), La mer veille (2016) et Vent de terre (2017), Philosophie du squelette à l’usage de ceux qui veulent penser autrement (2019), les recueils de poèmes Confins (2020) et Essentiels, Libres (2021, Edts du Rioumard).

 

Remerciements à Flore Naudin-Chavagné pour sa collaboration à cet article.

La bonne adresse : Cabinet de fasciathérapie de Flore Naudin-Chavagné, 11 rue de la trompe, Uzès. Tél : 06 29 32 31 71.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !