Les vignes de Blauzac, près de la colline de la Librotte

Plan paysage transition energetique atelier

Le Plan Paysage Transition Energétique

Lancé en mars 2021, le Plan Paysage Transition Energétique du Grand Site de France du Pont du Gard et du Grand Site en projet des gorges du Gardon, est ambitieux.

Un maître mot, sensibiliser les décideurs, les porteurs de projets et les acteurs du territoire à la transition énergétique, en lien avec les paysages

Un champ d'action particulièrement important, tant au niveau humain qu'environnemental

Des ateliers sur le terrain

Portant sur une expérimentation sur 5 territoires en France, on doit ce plan au Ministère de la Transition Écologique et au Réseau des Grands Sites de France.

Comment concilier préservation des paysages exceptionnels et développement de la transition énergétique et de quelles marges de manœuvre disposons-nous ?

Après l’atelier organisé au Pont du Gard le 6 juillet, qui avait réuni plus de 50 participants, un deuxième atelier a été organisé le 16 septembre dernier : L’occasion de présenter les grandes lignes du Plan paysage transition énergétique du Grand Site de France du Pont du Gard et du Grand Site en projet des gorges du Gardon avec, à l’ordre du jour, l’introduction du Réseau des Grands Sites de France, le potentiel des projets de micro-centrales hydro-électriques – intégrés à des seuils existants à Sauzet et à Saint-Chaptes, en lien avec les paysages, la biodiversité et le patrimoine du Massif des gorges du Gardon.

Des questions : Quelles actions sont nécessaires aujourd’hui pour que ce paysage soit désirable demain ?

Ont également été abordés, en s’appuyant sur des lectures de paysage choisies à titre d’exemples, le potentiel éolien, la gestion forestière et les besoins énergétiques en lien avec les paysages agricoles.

Comment fédérer les habitants autour de la transition énergétique et climatique ? « Les besoins, la production et l’acheminement de l’énergie transformant nos paysages, aujourd’hui comme hier »

Evoqués aussi, les paysages, les centrales photovoltaïques, et la cohérence territoriale et paysagère avec l’exemple du plateau de Valliguières, entre Fournès et le chemin d’Estezargues, tout comme les projets en lien avec l’eau (recyclage des eaux usées) de la basse vallée du Gardon, et le potentiel de méthanisation sur le territoire, qui pourrait concerner certains résidus de la viticulture.

Un 3e atelier, prévu le 19 octobre prochain, permettra d’affiner le choix des 4 à 6 sites pilotes pré-sélectionnés.

31 communes dans le périmètre du Plan Paysage Transition Energétique

Perimetre d etude du plan paysage et transition energetique ppte

Parmi les 31 communes comprises dans le Plan Paysage Transition Energétique, nous retrouvons Arpaillargues-et-Aureilhac, Blauzac, Castillon-du-Gard, Collias, Garrigues-Sainte-Eulalie, Remoulins, Saint-Maximin, Uzès, Domazan, Estézargues et Fournès.

Remerciements à Lydie Defos du Rau, Chargée de mission développement durable, transition énergétique et communication, Syndicat mixte des gorges du Gardon pour sa collaboration à cet article.

Plus d’informations : Syndicat mixte des gorges du Gardon, Maison des gorges du Gardon, 2, rue de la Pente - Russan, 30190 Sainte-Anastasie, www.gorgesdugardon.fr, la brochure concernant le PPTE

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !