depuis la place dampmartin, uzès©nb UzEssentiel

L’association Sorève, Environnement et Patrimoine en Uzège

Créée en 1986 pour protéger la vallée de l’Eure face à un ambitieux projet de station thermale, qui devait s'implanter « sous la cathédrale et la promenade des marronniers, sites classés en 1934 », l’association SOREVE - toute première association protégeant l’environnement de l’Uzège et de la Gardonnenque - est devenue, depuis, à la fois la porte-parole et le fer de lance des riverains souhaitant sauvegarder le patrimoine, tant architectural que naturel.

logo Soreve©nb UzEssentiel

Au premier plan dans la protection de la région et de son patrimoine, la SOREVE s'attache également à la préservation des ressources naturelles de la région, et prône le respect de la qualité de vie.

De plus, son rôle d'information et d'écoute est primordial. Conférences, débats, consultations publiques sont donc au programme de l'association.

 

SOREVE ? Société de recherche et d’étude sur la vallée de l’Eure

Bandeau la vallee de l eure©nb UzEssentiel

 

Des exemples d’interaction avec la vie locale ? Le soutien à « la lutte contre les constructions sauvages, la sauvegarde des chemins piétonniers et la création de voies vertes », la consultation publique concernant le déclassement des bois d’Arpaillargues (337 ha sont concernés) fin 2021 début 2022, l’enquête publique ouverte en vue de la création d’un parc photovoltaïque à La Bruguière à l’été 2021, l’assemblée générale traitant de la construction en zone des Sablas en février 2020, l'intervention pour le retour de la mosaïque de l’ancienne gendarmerie à Uzès en 2017, et plus spécifiquement dans l'ancien évêché, mais aussi les actions qui veillent à l’encadrement des publicités jugées parfois trop envahissantes, voire sauvages

 

carte ebc, bois d'arpaillargues©soreve

 

RENCONTRE

avec Jean-Gabriel Blanc, président de la SOREVE,

et Philippe Tiébot, en charge de l'affichage et de la publicité,

 

Bonjour,

Que pourriez-vous ajouter à notre présentation de la SOREVE ?

La SOREVE est en effet une association qui œuvre, outre à la protection de l’environnement (lutte contre les différentes pollutions notamment) et du patrimoine, à la préservation de notre qualité de vie, d'où la précision sur notre logo : Environnement, Patrimoine et Qualité de vie.

 

Gorges du gardon pont saint nicolas©nb UzEssentiel

 

Nous sommes à l’écoute des riverains, et restons ouverts aux lanceurs d’alerte qui signalent tout comportement ou activité contraire à la préservation du patrimoine et de lenvironnement, notamment au travers du respect des différents textes législatifs et règlementaires..

Une autre de nos interventions s'exerce dans le suivi de la création du futur parc naturel régional des garrigues.

 

Comment se compose votre équipe ?

En tout, nous sommes 8 au sein du conseil d'administration, de différents milieux, et nous comptons quelque 70 adhérents et environ 150 sympathisants.

 

Une de vos actions récentes s'intéresse à l’aménagement de la zone des Sablas. Qu'en est-il exactement ?

Cette action, comme toutes celles que nous menons depuis les années 80, surveille de près les programmes d’aménagement du territoire, en l’occurrence, l’implantation d’une nouvelle ZAC sur des terres agricoles.

Dans ce cas de figure, il est indispensable à nos yeux de présenter le projet aux riverains, et de vérifier que toutes les étapes de mise en place d'un tel projet soient au préalable bien effectuées, comme la réalisation de fouilles d’archéologie préventives, etc.

Nous consultons les élus, organisons des rencontres avec les habitants, nous entretenons avec les associations locales, etc, afin de vérifier le bien-fondé et la pertinence d'une telle opération.

 

A savoir : Selon les cas, l’initiative de cette création peut venir de l’Etat, d’une collectivité territoriale (commune, département…), d’un établissement public ayant vocation, de par la loi ou ses statuts, à réaliser ou à faire réaliser l’objet de la zone (établissement public de coopération intercommunale…).

La création de la ZAC peut se faire dans le cadre de l’élaboration ou l’évolution du plan local d’urbanisme (PLU, PLUi), ou dans le cadre d’une procédure distincte.

La ZAC constitue une procédure d’initiative et d’intérêts publics, même si sa réalisation est susceptible d’être confiée à un aménageur privé.

 

Bien évidemment nous ne pouvons répondre à tous les lanceurs alertes. Il faut savoir respecter les termes d’une association et œuvrer pour le bien de tous.

Pour le cas précis de la zone des Sablas, sur la commune de Montaren-Saint-Médiers, tout comme lors de notre intervention pour la protection des bois et forêts d’Arpaillargues et d’Aureilhac qui tenait à cœur à nombre d’habitants, nous avons organisé de nouveau des réunions publiques et encouragé l’accès à des registres ouverts pour recueillir les observations de la population, des outils primordiaux pour bien comprendre les enjeux de tels projets aux niveaux communal et intercommunal.

Il est bon d'ajouter que nous travaillons ce dossier de concert avec le Collectif pour la sauvegarde de l’Uzège, qui « a engagé une vaste campagne d’information et de mobilisation citoyenne dans le cadre du projet de création » sur cette éventuelle nouvelle ZAC.

 

Vous collaborez donc régulièrement avec d’autres associations : l’Association des Amis pour un Parc Régional Entre Cèze et Gardon (APRECG) de Saint-Quentin-la-Poterie, La Zébrine à Arpaillargues, l’association Uzège Pont du Gard développement Durable (UPGD) et bien sûr le Collectif Pour la Sauvegarde de l’Uzège déjà cité à propos de la ZAC des Sablas.

Que vous apportent ces coopérations ?

Ces collaborations avec plusieurs organismes et associations permettent d’amplifier notre action, de rassembler un plus grand nombre de personnes et de couvrir un plus large territoire.

Nous pouvons aussi citer l’association PRIMAVERA, qui fait partie de nos partenaires réguliers. Nous nous rejoignons dans le fait qu’ils recherchent, comme nous, « à faire éclore un monde plus solidaire et respectueux de la nature ».

 

Remerciements à Jean-Gabriel Blanc, président de la SOREVE, et à Philippe Tiébot, pour leur collaboration à cet article.

La bonne adresse : www.soreve-paysduzes.org/

Pour en savoir plus : sur le statut des lanceurs d’alerte www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/, sur le RLP entreprendre.service-public.fr/vosdroits/, sur les ZAC outil2amenagement.cerema.fr/la-zone-d-amenagement-concerte-zac

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !