Quartier de la Bourgade, Uzès©nb UzEssentiel/Pay.attention.to.details

Rencontre avec Flore Molinaro, l’inspiration multiculturelle au service du design

De l’Ecole de design et des métiers d’art Duperré au stage auprès du maître verrier Luc Benoît-Brouard, de la découverte des « matières et techniques traditionnelles comme le Tadelackt et le Zellige, des pratiques ancestrales acquises auprès de l’artisan Abdella Bougrine » à la mosaïque moderne dans l’atelier Isara, puis la mosaïque romaine aux côtés de France Hogué », Flore Molinaro explore l’art et les techniques.

Flore Molinaro créations©Flore MolinaroUne carrière professionnelle des plus inspirées

Spécialiste en béton ciré, qui apporte à la décoration de la maison un aspect « contemporain, minéral et élégant », Flore Molinaro s’intéresse également à la mosaïque, pour son côté ludique et les matériaux utilisés – des tesselles « de verre, pour la transparence, la profondeur, et les jeux de lumières, de céramique, pour la texture et les couleurs, de pierre, pour son caractère authentique ». Pour Flore, la mosaïque contribue à créer un décor intérieur très personnel.

« Matériaux, couleurs, motifs, lumière… Ce sont mille rencontres et découvertes qui sont à la source de mon inspiration et imprègnent encore aujourd’hui mes réalisations »

Des décors muraux aux effets graphiques

Décors muraux, effets graphiques, Flore Molinaro exerce ses nombreux talents pour s’adapter aux projets, tant de particuliers que d’organismes publics et privés, les accompagnant parfois de ses sculptures lumineuses.Flore molinaro©nb uzessentielCes luminaires d’un nouveau genre « sont la rencontre entre l’objet quotidien inaperçu dans l’espace public, la matière et le dessin », avec des « supports dessinés, percés, et des motifs » rappellant parfois des oursins ou ces cactus surnommés coussins de belle-mère. Les sculptures lumineuses de Flore Molinaro ? A elles seules, tout un monde, un « appel à l’imaginaire ».

Rencontre

Bonjour Flore,

Pouvez-vous nous raconter le parcours qui vous a mené vers votre actuelle carrière professionnelle ?

Enfant déjà, je rêvais de dessiner et de travailler la couleur. Ce rêve, j’ai pu le concrétiser en travaillant seule d’abord, puis en participant à un atelier d'art plastique.

J’ai persévéré dans cette voie en choisissant de poursuivre des études en « design de mode et d'environnement textile » à l'Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré de Paris.

Comment organisez-vous votre activité entre le suivi des projets en cours, des créations plus personnelles comme vos sculptures… ?

Je travaille sur des chantiers pour créer en béton ciré des sols, des murs mais aussi du mobilier. Je suis amenée pour cela à me déplacer régulièrement sur Paris et Marseille.

Pour ce qui est de mes projets plus personnels, je travaille chez moi, dans mon atelier. Je peux y développer davantage ma créativité, me concentrer sur un décor d'objet, contempler et m'inspirer de l’écrin de nature qui m’entoure, celui que m’offrent les paysages somptueux des Cévennes. Cet aspect plus créatif et sédentaire s'articule parfaitement avec les réalisations de chantiers.

Cube©Flore MolinaroCreation beton et lumiere©flore molinaro modele lineaire 1jpgEn quoi des pays comme l’Inde, le Maroc, ont-ils influencé votre travail au fil des années ?

Mes voyages ont en effet énormément marqué et influencé mon travail. A vingt ans, je suis allée en Inde. Ce pays m'a bouleversée, et surtout, il m'a formée. Ses motifs, ses couleurs se retrouvent aujourd'hui dans l'ensemble de mes réalisations.

Le Maroc, quant à lui, est un des pays où j’ai pu apprendre et développer ma passion pour les enduits et la mosaïque.

L’influence de ces 2 pays dans mes créations se note également côté matière : les petits miroirs de Jaipur, les pigments de Marrakech s'invitent dans plusieurs de mes luminaires.

Depuis quand exposez-vous à la Maison des Artisans d’Art d’Uzès ? Peut-on découvrir vos créations dans d’autres lieux ? Participez-vous à des salons ?

J'expose à la Maison des Artisans d'Art d'Uzès depuis 1 an. Mais vous pouvez aussi me retrouver à la Ferronnerie d'Art d'Alès. Prochainement, j’espère également être présente chez APB Concept, toujours à Alès, qui allie architecture et décoration.

Pour le moment, je n'ai pas encore eu l'occasion de participer aux divers salons régionaux. Je suis en effet arrivée dans les Cévennes que depuis peu, et le covid a quelque peu ralenti mes projets.

Oursin rouge©Flore MolinaroMur béton cire mas©Flore MolinaroQuel sont vos projets ?

Actuellement, je travaille une gamme de couleurs plus intenses sur des pots décoratifs aux formes arrondies et sur des lampes « totem ».

Côté chantier, j'essaye de développer davantage mon réseau dans le Gard. Ce qui offrira sans aucun doute de nombreuses possibilités d’évoluer dans le métier, et d’autres challenges dans le cadre de nouveaux chantiers.

De quoi concilier les multiples qualités du béton ciré avec une décoration intérieure où les arts décoratifs sauront créer une ambiance unique.

Remerciements à Flore Molinaro, pour sa collaboration à cet article

Plus d’informations sur le site de Flore Molinaro

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !