depuis la place dampmartin, uzès©nb UzEssentiel

Rencontre avec Laura Puente Garcia, sculptrice sur pierre

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Laura qui taille la pierre, la sculpte, devenant calligraphe à ses heures. L’occasion de revenir sur un métier peu connu, la sculpture sur pierre, où art et création sont les maîtres-mots.

 

laura puente garcia, gisant©pay attention to details

 

EXTRAIT DE L'ARTICLE qui est consacré à l'article, sur notre site MID & PLUS

 

Portraits©pay attention to detailsbas relief©pay attention to detailsJ’ai toujours aimé les pierres, leur côté minéral, parfois secret, mais pourtant si attachant. Petite, je voulais être paléontologue...

À 17 ans, ce fut la révélation quand j’ai appris que le métier de tailleur de pierre existait. J’ai su immédiatement qu’il était fait pour moi.

Tous les sujets m’interpellent, sauf peut-être l’abstrait. Les motifs ornementaux sont un de mes sujets préférés, surtout les thèmes rappelant le végétal, la géométrie. Les personnages également, tout dépendant du contexte. J’affectionne aussi beaucoup l’art byzantin qui unit en quelque sorte les influences grecques et romaines.

Parmi les contributions de Laura à la sculpture sur pierre, la frise qui se trouve aujourd’hui à l’entrée de l’église du Monastère de Solan mais aussi, en collaboration avec un collègue sculpteur, les anges sous les icônes de l’iconostase, et les bas-reliefs en face du magasin.

Vous voulez en savoir plus sur ce parcours de vie si passionnant ? Lisez la suite de l'article sur notre site partenaire, Mid&Plus.

 

Remerciements à Laura Puente Garcia, pour son accueil.

Visuels© @pay.attention.to.details

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !