Forêt de Massargues, à côté d'Aubussargues

Bandeau saint victor la coste

Virée à Saint Victor la Coste

Nous voici à Saint Victor la Coste, un petit village à un peu plus de 20 kms d’Uzès.

 

 

Saint Victor la CosteDu chemin Neuf, proche de la mairie et de la fontaine du Centenaire de la Révolution (1889), à la rue des Remparts ou à celle de la Tour de l’Oume (ou Houme, prison au 17e s et aujourd'hui clocher de l'église), on se promène dans l’histoire du village, jusqu’au castellas, le château qui domine toute la région...

La fontaine du Centenaire de la Révolution porte « une série d’inscriptions sur les quatre faces du monument font référence à l’arithmétique… et à la géographie (distances entre les chefs-lieux de la région, altitude…calculées à partir du méridien de Paris et non du méridien de Greenwich… »

Suivez le guide

L’église Saint Victor (fin 17e), avec sa belle tour d’angle devenue clocher, souvenir des remparts de la ville, a pris la suite de l’ancienne église Sainte-Madeleine (photo de présentation), dont quelques ruines subsistent en contrebas du château.

Saint Victor la Coste le clocher​​​​​​​« La Tour de l’Oume fait partie des 4 tours des anciens remparts, avec la tour de la Gardette (appelée aussi la tour de la Poterne), la tour médiane et la tour du couchant (ancienne tour de guet) »

On arrive ainsi petit à petit à la montée vers le castellas, le château fort, inscrit aux Monuments historiques.

Appartenant aux seigneurs de Sabran qui le font élever vers 1125, il regarde du haut de son piton rocheux la vallée de la Tave, et protège la population locale installée dès le 12e s sur son flanc nord.

Démantelé en 1248, reconstruit à la fin du 13e s, le château change plusieurs fois de propriétaires. Abritant une garnison au moment des guerres de religions, le château termine sa carrière militaire peu après. De ses origines, il ne demeure que sa petite chapelle du 12e, et quelques fenêtres ou restes d’escaliers du 15e.Bandeau chateau saint victor la coste

L’association des amis de la Sabranenque, qui se charge depuis 50 ans de la préservation du patrimoine historique du site, gère sa restauration avec le concours de nombreux bénévoles (plus d’information sur le site de l’association).

Saint Martin Saint Victor la CosteDernier arrêt avant de quitter Saint Victor la Coste ou juste avant d’y arriver, c'est selon, nous croisons la chapelle romane de Saint Martin, également inscrite aux Monuments historiques.

Construite aux alentours de 1050, il n’en reste que son abside demi-circulaire et sa tour du clocher. A ses côtés, une source abreuve un lavoir.

Saint Martin est très en vogue dans le Gard : l’évêque soldat, qui prêchait la bonne parole en Provence au 4e s, donne ainsi son nom à l’église de Serviers Labaume, à celle d’Aiguèze et à la tout petite église Saint Martin, tout proche de Tresques

Sur son terrain, très certainement site d’une ancienne villa romaine, « se tenait le marché régional avant son transfert à Bagnols, en 1223 ».

Sources et Plus d’informations sur le site de la ville de Saint Victor la Coste 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !