Forêt de Massargues, à côté d'Aubussargues

Bandeau capitelles

Le chemin des capitelles, à Blauzac

Les capitelles, ces bâtisses en pierre sèche qui servaient d’abris jusqu’au 19e s aux bergers et à l’outillage des agriculteurs, se découvrent de part et d'autre de la région.

Capitelle 1Promenade le long d’un sentier balisé

Proche de Blauzac, un sentier balisé permet de partir à la rencontre de quelques-unes d'entre elles, pour un voyage au cœur des racines agricoles de l'Uzège.

Dans un cadre naturel préservé, le randonneur suit le parcours pour une promenade d’environ 7 kilomètres, et 1 h 30 à 2 h 30 de marche.

Le sentier des capitelles

Le sentier des Capitelles commence à deux pas du Domaine de Malaïgue ou au départ de Blauzac, après avoir laissé votre véhicule « face au foyer du Pré de Valence ou place du 8 mai ».

Ainsi guidé, on rejoint la garrigue, on longe des vignes, on s’aventure dans les sous-bois à la recherche des capitelles dissimulées sous les frondaisons.

Bandeau vignes blauzac proche colline la librotte uzessenteil 1La colline de la Librotte

Le saviez-vous ? La colline de la Librotte, aujourd’hui « presque entièrement boisée », « fut autrefois défrichée. Les pierres extraites pour faire place à quelques cultures servirent à édifier une quantité impressionnante de murailles, de clapas (ces longs tas de pierres provenant de l'épierrement, par exemple, des champs) et de cabanes. Les parcelles, ainsi délimitées, furent plantées en vignes, mûriers et oliviers. D'autres servirent aussi au pacage des moutons ».

Les capitelles, de la culture de l’olivier à la fondation de l’association de La Librotte

Ces « abris en pierre sèche, sans mortier, construits aux 18e et 19e s par les paysans… sont typiques du paysage » de la région. Les bergers s’y « abritaient en cas de mauvais temps.

Elles furent laissées à l’abandon lorsque la culture des oliviers cessa, au moment « des fortes gelées », et quand les agriculteurs se dirigèrent vers la production d’huile végétale et recherchèrent « des terres plus fertiles et mieux adaptées au tournesol et à l’arachide ».

Alors que la garrigue reprend peu à peu ses droits sur la colline de la Librotte, la sauvegarde des capitelles est envisagée, et certains considèrent l’idée de fonder une association pour leur préservation. L'association de La Librotte est née.

Les 3 capitellesLa capitelle de la Librotte, un ensemble de trois cabanes accolées

Aujourd’hui dissimulées deci delà sur la colline, les capitelles sont les témoins presque intacts de l’activité des cultures et de bergerie.

Dans un décor verdoyant, où l’on pense presque avoir retrouvé la trace de l’expédition du colonel Fawcett, où le lierre s’aventure sur les ruines des murets et les racines des arbres s’accrochent aux escaliers, on aperçoit « la capitelle de la Librotte, un ensemble de trois cabanes accolées, avec sa cour fermée et son petit enclos. La cabane circulaire, à usage viticole, est la plus ancienne, alors que la carrée » fut ajoutée postérieurement.

Source : entre autres, les panneaux La Librotte

La bonne adresse : Sentier des capitelles au départ du Domaine Malaïgue, au départ de Blauzac, après avoir laissé sa voiture face au foyer du Pré de Valence ou place du 8 mai

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !