Quartier de la Bourgade, Uzès©nb UzEssentiel/Pay.attention.to.details

Visite de la chapelle Saint-Pierre, à La Capelle et Masmolène

En se baladant à La Capelle et Masmolène, on découvre la petite chapelle Saint-Pierre.

La chapelle de la capelleQuelque peu excentrée du village, la chapelle s'élève au calme au milieu des essences méditerranéennes, dominée par la tour Adélard, qui se trouve un peu en retrait : ce donjon aujourd’hui en ruines appartenait au château d’un seigneur local, détruit en grande partie au 12e s (les deux faisaient alors partie des remparts de La Capelle).

Reposant sans doute sur un « sanctuaire préchrétien en milieu de montagne » (monsmediolanum), qui donna probablement son nom à la Masmolène (monsmediolanum donnant mon molena), les origines de la chapelle de style roman qui fut autrefois connue sous le nom de la chapelle de la Tour remontent au 11e s.

Les nombreuses vies de la chapelle

Deux travers, une belle abside lumineuse, composent la chapelle qui vécut des périodes troublées tout au long de son existence. En partie détruite lors de la guerre des Albigeois, reconstruite au 13e s, elle sert de « tour d’angle du nouveau rempart » à la fin du 14e, puis de grenier à blé ou à sel, voire de moulin, avant de subir de nouveau de lourdes destructions sous Richelieu, au début du 17e s.

Interieur chapelle la capelleLa tour AdélardA la fin de ce siècle, des ajouts à son architecture sont notés, comme ces « deux petites fenêtres, aujourd’hui condamnées » au début du 18e, « deux voûtes à l’entrée », une chaire... Pour ce qui est du clocher que nous voyons de nos jours, il date de cette époque, et donne un ensemble religieux qui ne changea plus à partir de 1852

L'association pour la restauration de la chapelle Saint-Pierre

La chapelle est restaurée dès le début des années 80 grâce à l’intervention de l’Association pour la restauration de la chapelle Saint-Pierre, créée en 1982.

A savoir : La cloche de la chapelle fut « réquisitionnée » lors de la fabrication des canons de Napoléon Bonaparte. Celle qui la remplaça en 1824 rejoint la nouvelle église du village, Saint-Pierre et Saint-Michel, lorsque la chapelle Saint-Pierre fut désacralisée, en 1860.

Source : La Capelle Masmolène

La bonne adresse : La chapelle Saint-Pierre, Montée Tour d’Adélard (vers la sortie du village), La Capelle et Masmolène

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !