Les plages de Méjannes-le-Clap©nb uzessentiel

Visite parfumée à la Distillerie Bel Air, à Saint-Just-et-Vacquières

La Distillerie Bel Air est l'héritière des distilleries gardoises, et le dernier établissement de son genre dans le département.

En parallèle des huiles essentielles de lavande, de lavandin, de thym, de sarriette ou de romarin, la distillerie Bel Air propose bien d’autres huiles essentielles, comme celles de ravintsara, tea tree, cyprès...

Prônant avant tout la qualité et le respect de l'environnement, la distillerie Bel Air est la vitrine des plantes aromatiques de la garrigue et de France, et joue un rôle actif auprès des producteurs de plantes partageant les mêmes valeurs, tant sur le territoire national qu'international.

 

Visite de la Distillerie Bel Air

Pancarte et champs de lavande©nb UzEssentielBonjour Charlotte,

Un grand merci de recevoir UzEssentiel et faire partie de notre rubrique Terroir.

 

Pouvez-vous nous raconter  l'histoire de la Distillerie ?

La toute première distillerie a été créée dans les années 90 par Evelyne et Pierre Crouzier, dans le Gard. C'est pour le couple une « deuxième vie » professionnelle.

Après avoir acheté 30 hectares de garrigue, ils mettent en culture les parcelles en plantant de la lavande fine et du lavandin.

Cultivés dans le respect de l’environnement, lavande et lavandin sont précurseurs du label bio que l'on connaît aujourd'hui, et les huiles essentielles sont extraites dans la distillerie coopérative de Saint-Cézaire-de-Gauzignan pendant quinze ans.

L’évolution du marché et les nouvelles attentes des clients font que les distilleries coopératives ferment au fur et à mesure dans le Gard et en France. Celle de Saint-Cézaire-de-Gauzignan n’échappe pas à la règle et ferme ses portes en 2009.

Evelyne et Pierre Crouzier souhaitent cependant continuer l’aventure et décident de s’équiper de leur propre alambic. La première naissance de la Distillerie Bel Air a lieu en 2010. Très vite Evelyne et Pierre fidélisent une clientèle locale et même nationale.

Le saviez-vous ? La Distillerie Bel Air, ce sont 52 jours de marché par an entre Paris, Marseille et Lyon, des clients fidèles

Quelques années plus tard, à l’aube de la retraite et décidés à trouver un repreneur, Evelyne et Pierre Crouzier rencontrent Pierre Boccon Gibod, originaire de l’Aude, qui souhaite à cette époque quitter son poste d’ingénieur biochimiste pour se recentrer sur un métier au contact de la terre. Après avoir visité plusieurs exploitations, Pierre Boccon Gibod s'intéresse à la distillerie du couple. Six mois plus tard, il rencontre Pierre Crouzier et décide de reprendre l’entreprise en compagnie de deux de ses amis qui se joignent à l’aventure. S’ensuit une collaboration d’un an aux côtés de Pierre Crouzier, 4 saisons à apprendre à gérer l’exploitation : le désherbage de printemps, la récolte et la distillation estivales, la mise en flacon à l’automne, les marchés en hiver. Pierre Crouzier livre les mystères de la distillerie et son carnet d’adresses clients. De plus, en parallèle de cette formation, Pierre Boccon Gibod obtient son BPREA (Brevet Professionnel Responsable d'Entreprise Agricole).

 

Bandeau lavande vue@pay.attentions.to.details

 

En 2017, c’est la seconde naissance de la Distillerie Bel Air. La production continue d’être distillée sur place, au pied du hameau qui donne son nom à l'exploitation, à Saint-Just-et-Vacquières, à une vingtaine de kilomètres d'Uzès, grâce à l’alambic acheté auparavant, démonté en 3 jours... remonté en 1 an, et adapté aux besoins de la nouvelle distillerie.

 

Bandeau lavande vue©nb UzEssentiel

 

Quelles sont les plantes que vous produisez sur place ?

Les plantes aromatiques du Gard sont bien évidemment au rendez-vous, entre lavande, lavandin, genévrier, sarriette, thym, romarin, et entièrement distillées sur place.

Vous retrouverez aussi dans notre boutique des huiles essentielles distillées à partir de plantes cultivées dans le monde entier par des producteurs dûment sélectionnés pour leur rigueur et respect de notre cahier des charges : les australiens arbre à thé et eucalyptus radié, l'ylang ylang - la philippine « fleur des fleurs », la gaulthérie népalaise, le géranium bourbon de la Réunion, la citronnelle de Java, parmi d’autres, se joignent à nos propres huiles (après avoir fait l’objet d’une analyse chromatographique pour vérifier la qualité de chaque plante).

 

Le saviez-vous ? Une analyse chromatographique permet de vérifier la qualité des huiles essentielles. Les molécules (une huile essentielle est composée d'environ 800 molécules) sont séparées, analysées. Ce processus permet de connaître l’origine de la plante, le sol sur lequel elle a été cultivée…

Huiles essentielles©nb UzEssentiel

Comment se passe la fabrication d'une huile essentielle ?

En tout, il y a cinq étapes : la récolte, le préfanage, le remplissage du vase, la distillation à proprement dit et la sortie du ballot.

Mais il faut savoir que la préparation est variable, dépendant de la quantité et la qualité des plantes distillées.

Il faut par exemple de 45 mn à 1 h pour obtenir de l'huile essentielle de lavande et de lavandin, jusqu’à 3 h pour le thym. L’ylang ylang demande quant à lui 12 h avec un alambic moderne et 24 h si l’on utilise un alambic ancien.

 

Papillon lavande©pay.attentions.to.details

Le bal des insectes pollenisateurs... Les papillons, puis les abeilles, virevoltent dans nos champs et butinent. Chaque espèce a son horaire !

Il y a la lavande fine (Lavandula angustifolia) que l'on trouve à l'état sauvage, la lavande aspic (lavandula latifolia), plus haute,

appréciée pour son côté camphré.

Le lavandin a quant à lui été créé par les insectes pollenisateurs. C’est un hybride naturel aujourd’hui très cultivé par l’homme.

 

Hydrolats©nb UzEssentielBieres hydrolat©pay.attentions.to.detailsVous proposez des hydrolats en parallèle de vos huiles essentielles. Quelle est la différence ?

En résumé, lors de la filtration des huiles essentielles, alors que celles-ci remontent, l’hydrolat, reste au fond.

Les huiles essentielles sont aussi plus parfumées et possèdent toutes les qualités thérapeutiques de la plante. Les hydrolats sont plutôt définis comme des eaux florales, c'est-à-dire de l’eau contenant des molécules aromatiques en moindre concentration par rapport à l’huile essentielle.

Si vous voulez en savoir plus sur les plantes, je vous conseille de parcourir l’AromaGuide Bel Air des plantes aromatiques présent sur notre site, très utile pour apprendre à mieux connaître les huiles essentielles françaises, dont celles produites par notre distillerie et les hydrolats, comme celui de romarin CT verbénone-camphre ou de thym citron.

Vous vous êtes lancés dans les bières aux touches fraîches et aromatiques. Depuis quand collaborez-vous avec Méduz ?

Nous travaillons ensemble depuis 2021. Le travail d'équipe entre la Distillerie Bel Air et Méduz a donné naissance à une gamme de bières aromatiques, lancée l'été dernier. Ces nouvelles bières remportent depuis un franc succès auprès des amateurs, qui apprécient le côté frais et légèrement parfumé des hydrolats.

 

Que dire de votre deuxième distillerie ?

Installée à Castelnaudary, dans le département dont est originaire Pierre Boccon Gibod, elle vous accueille depuis le 3 juin pour des visites guidées, des ateliers huiles essentielles et bien évidemment la boutique. N'hésitez pas à nous visiter en passant par l'Aude !

Pancarte lucien©nb UzEssentielQuant à nous, à Bel Air, nous vous accueillons les mardis et jeudis à 15 h et 17 h pour des Démonstrations de Distillation. Il est aussi possible de venir pour une visite guidée les lundi, mercredi et vendredi à 10 h, 15 h et 17 h. Le petit plus, notre « visite autonome en compagnie de Lucien le lavandin », un sympathique marmot de lavandula hybrida grosso qui vous accompagne aux abords de notre champ, à deux pas de la distillerie, au travers de panneaux à thème.

Lucien vous expliquera par exemple qu'il faut en moyenne 25 kg de fleurs de lavandin pour obtenir 1 litre d'huile essentielle ou que l'hydrolat est l'eau de la distillation. Il vous présentera son ami, Pierre le distillateur et tous ses copains, Juliette la Sarriette, Yolande la Lavande, Vlad le Genévrier Cade et Romain le Romarin.

Pour les plus créatifs, nous animons également des ateliers de création d’huile essentielle. Ces ateliers découverte ont lieu deux mercredis par mois et sont appréciés. La boutique est ouverte dès le 4 juillet du lundi au samedi de 10 h à 19 h. En dehors de l’été, la boutique est ouverte, vous pouvez trouver les horaires actualisés sur le site de la Distillerie.

 

Le saviez-vous ? La Distillerie Bel Air s’inscrit dans le projet des Terres nourricières de l’INRAE (Institut de recherche public œuvrant pour un développement cohérent et durable de l'agriculture, l'alimentation et l'environnement), visant à la meilleure gestion des terres agricoles

 

Où peut-on retrouver vos produits dans le Gard, en France ?

Vous pouvez retrouver huiles essentielles et hydrolats à Uzès chez Biocoop, à Alès chez Sobio et My Bio Shop, au caveau d’Euzet, à Demain sur terre à Sommières ou encore à All Green, sur Nîmes.

En France, nous sommes représentés dans plusieurs départements, de l’Aube à l’Isère, de la région parisienne à la Vienne. Tous nos points de ventes sont présentés sur notre site.

 

Remerciements à Charlotte Minnone, Responsable Communication & Agritourisme à la Distillerie Bel Air

La bonne adresse : Distillerie Bel Air, chemin Bel Air, 30580 Saint-Just-et-Vacquières. Tél : 04 22 84 02 00, contact@belair.bioFacebook Bel Air / @Distillerie Bel Air

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !