Les lectures de janvier

Ce début d'année se révèle une belle opportunité pour bien démarrer 2024 !

ROMANS

Grand magasin des revesLe grand magasin des rêves aux éditions Picquier de Lee Mi-yeIl existe une ville où l’on ne peut se rendre que dans son sommeil. L’endroit le plus populaire de cette ville est le Grand Magasin des Rêves, qui semble un immense paquebot tout miroitant de lumières et haut de quatre étages où l’on propose et vend tous les rêves imaginables : rêves d’enfance, de voyage, de nourriture délicieuse, mais aussi cauchemars, songes prémonitoires ou consolateurs. La jeune Penny vient juste de réussir son entretien d’embauche, elle commence son travail à la réception du rez-de-chaussée, et c’est avec elle que nous allons découvrir l’univers chatoyant du Grand Magasin des Rêves, où, chaque nuit, une foule de dormeurs humains et animaux viennent choisir les rêves qu’ils désirent vivre.

Taormine d'Yves Ravey arrive en poche chez Minuit : Un couple au bord de la séparation s'offre un séjour en Sicile pour se réconcilier. A quelques kilomètres de l'aéroport, sur un chemin de terre, leur voiture de location percute un objet non identifié. Le lendemain, ils décident de chercher un garage à Taormine pour réparer discrètement les dégâts.
Une très mauvaise idée.

Trois femmes dans la vie de Vincent Van Gogh de Mika Biermann chez Anacharsis : Après Trois jours dans la vie de Paul Cézanne et Trois nuits dans la vie de Berthe Morisot, Mika Biermann revient à la peinture. Dans cette merveille de petit ouvrage, l'écrivain s'empare cette fois-ci de la figure de Vincent Van Gogh. Trois moments de la vie de Vincent sont marqués par trois femmes : Saskia, la petite gardeuse d'oie, pendant son enfance ; Agostina, sa compagne éphémère, modèle pour les peintres « de la Butte », patronne du café le Tambourin et qui le quitte ce jour-là ; et enfin Gabrielle, accorte paysanne d'Auvers-sur-Oise et dont le chien vient d'être trucidé par des canailles, le jour même de la mort du peintre.

 

Faire son compost©éditions UlmerNATURE

Ce que murmurent les animaux de Virginia Markus chez Fayard. « Mourir, naître, revivre. Embrasser le cycle des saisons, naviguer avec les éléments. Passer de la domination à la coexistence, de l’abus à la résilience. Remettre en question les croyances limitantes de l’être humain, connecté malgré lui à tout, sauf à l’essentiel : à notre essence en tant qu’individu, à notre essence en tant qu’espèce, et à celle de nos colocataires à poils, à plumes ou à écailles, avec lesquels nous partageons une même grande maison.» Une plongée saisissante et intime auprès des lapins, des cochons, des vaches... qui permet de (se) penser autrement dans le monde et face aux autres vivants.

Faire son compost, Recettes pour nourrir la terre de Martine Marras et Jason Lee Wong, à paraître fin janvier aux éditions Ulmer, très dans l'air du temps et tellement pratique de par chez nous. A compter du 1er janvier 2024, chaque français aura l'obligation de trier ses déchets biodégradables. Il est donc urgent d'en savoir plus sur le compost. Dans leur micro-ferme en permaculture, Martine Marras et Jason Lee-Wong expérimentent le compost sous de nombreuses formes et nous proposent dans ce guide «Résiliences», un retour d'expérience concret.

Des légumes dans mon jardin, même en hiver ! de Philippe Asseray chez Rustica dès fin janvier. Certains légumes peuvent tout à fait cohabiter avec les frimas de l'hiver… D'autant que tunnels et voiles peuvent les protéger. Poireaux, choux (de toutes sortes), panais, mâche et radis japonais sont là pour nous régaler !

 

CUISINE

Nouvelle édition de Fermentation naturelle, La révolution des aliments vivants : économiques et bons pour la santé ! chez Ulmer fin janvier. Un tour d'horizon mondial de toutes les techniques de fermentation naturelle pour produire soi-même, de façon économique, des aliments bons, sains et qui se conservent longtemps.

 

Voici une immersion extraordinaire dans une nouvelle dimension le monde tel qu il est reellement percu par les animaux 1ESSAIS

Un monde immense d'Ed Yong (An Immense World: How Animal Senses Reveal the Hidden Realms Around Us, 2022) vient de sortir aux éditions @les_liens_qui_liberent. Un ouvrage évènement, bestseller du New York Times. Le lauréat du prix Pulitzer Ed Yong y propose une immersion passionnante dans une nouvelle dimension : le monde tel qu'il est réellement perçu par les animaux. Un ouvrage qui émerveille et modifiera à jamais votre point de vue sur ce monde immense qui nous entoure.

Pénurie, quand tout vient à manquer du géographe Renaud Duterme, belge militant qui a publié en 2016 un ouvrage remarqué De quoi l’effondrement est-il le nom ? (Utopia) préfacé par Pablo Servigne et Raphaël Stevens, de Nos mythologies écologiques (2021, LLL) et de Petit manuel pour une géographie de combat (2020, La Découverte). Il co-anime par ailleurs le blog « Géographies en mouvement. Publié chez Payot et en librairie dès le 17 janvier Pénurie, quand tout vient à manquer ou comment s'adapter aux pénuries qui nous attendent dans un monde en rupture. Nous expérimentons déjà ces pénuries que nous vivons mal, habitués à une société de flux ininterrompu. Or elles vont s’aggraver du fait de l’épuisement des ressources, des dérèglements climatiques, des tensions socio-économiques et géopolitiques. Demain, nous allons manquer de riz, de cuivre, de pétrole... Il est donc urgent de rompre avec l’illusion du découplage et d’envisager un autre système économique qui opte résolument pour une relocalisation et une décroissance, afin de rendre nos villes et nos vies plus autonomes et résilientes dans un monde en contraction...

Ce que les enfants nous enseignent Dans cet essai novateur Sophie Marinopoulos, psychologue, psychanalyste, spécialisée dans les questions de l'enfance et de la famille aux éditions Les liens qui libèrent s’appuie sur les étapes du développement psychologique de l’enfant pour dessiner les contours d’une nouvelle société. Elle entend démontrer que l’enfance et la terre souffrent des mêmes maux. Loin des discours pessimistes, elle est convaincue que l’éducation qui nourrit l’enfant d’éveil, de temps pour grandir, d’expériences sensibles... a le pouvoir de changer le monde. Son livre est à ce titre un plaidoyer politique qui rappelle que l’individuation est de la responsabilité d’un Etat de droit.

 

LES AGENDAS des éditions Alcide

Agenda Cévennes et Agenda perpétuel Cévennes et Camargue, avec les photos de Thierry Vezon, mais aussi les agendas perpétuels Nîmes de Camille Penchinat et Uzès de Jean du Bois Berranger sont disponibles sur le site des éditions.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !