grignan©nb uzessentiel

L'hiver et ses défis en naturopathie

Notre partenaire santé, Maud Simonelli, nous invite ici à suivre quelques petits conseils pour passer un hiver au mieux de sa forme.

 

winter picjumbo

L’hiver en naturopathie est la saison où notre corps a besoin d’un coup de pouce pour se concentrer sur le principal : nous défendre ! Notamment des infections des voies respiratoires qui sont courantes.

 

Les missions du corps

La mission du corps ? Rester toujours à l’état d’équilibre. Le froid l’obligeant à travailler davantage pour stabiliser sa température intérieure, cela a pour conséquence d’assécher les muqueuses. Autre paramètre qui entre en compte en cette saison, le manque de lumière ayant une action directe sur le moral et pouvant créer une carence en vitamine D. En outre, en hiver, la peau est couverte de vêtements et l’inclinaison des rayons solaires ne permet plus la synthèse de cette vitamine sous nos latitudes. La vitamine emmagasinée par le corps pendant l’été finit par s’épuiser à la fin de l’automne.

 

thymus vulgaris wikimedia commons

Pour optimiser sa santé en hiver

Pour optimiser sa santé en hiver, il faut éviter absolument les facteurs de stress qui diminuent la réponse immunitaire, préserver un sommeil suffisant et de bonne qualité et consommer des plantes médicinales de saison, comme l’échinacée, le thym, le ginseng, le lapacho, le gingembre...

 

Le Lapacho des Incas, de la population andine Kallawaya et d'autres peuples sud-américains était considéré comme un remède universel.

L'écorce secondaire nommée cambium, partie active la plus connue de nos contemporains, est extraite du Tabebuia avellanedae (wikimedia).

 

Il est bien sûr indispensable et prioritaire d’adapter son alimentation. En effet, plus elle est sucrée et raffinée (« blanche », « modifiée », « hydrogénée »...) ou dévitalisée, moins le corps est nourri véritablement et plus il doit travailler pour essayer d’assimiler les bons nutriments qui lui sont apportés.

 

Bandeau legumes hiver

La flore intestinale et le système immunitaire

Il est primordial de bien nourrir sa flore intestinale, étroitement liée au système immunitaire. Il est recommandé de consommer au minimum 2 à 3 aliments sources de prébiotiques chaque jour (ail, artichaut, asperge, betterave, oignon, poireau, panais, chicorée...). Ces fibres végétales sont nécessaires aux probiotiques (bactéries de la flore intestinale), comme le kombucha, le vinaigre de cidre ou la levure de bière vivante, qui stimulent l’immunité. Les aliments à privilégier sont les pois, pois cassés, pois chiches, lentilles, riz, sarrasin, millet, quinoa, navet, ail, oignon, fruits de mer, pommes, châtaignes, noix, raisins, mûres, poires, miel, citron, fruits secs...

 

Bandeau patate douce persil saumon

Les nutriments à privilégier

Les nutriments à privilégier seront : les vitamines A (patate douce, pâte de tomate, huile de foie de morue, piment de Cayenne...), B2 (persil, seiche...), B5 (graines de tournesol, abricots secs...), B6 (choux, dinde...), C (poivron jaune, cassis...), E (huile de germe de blé, noisette...) et D (calciférol 1000 UI par jour, dans les truites, le saumon, les œufs...), les minéraux zinc (huître, céleri...) et cuivre (noix, cacao...).

 

Le céleri est riche en antioxydants et en vitamines K, B6 et C

mais aussi en flavonoïde (l'apigénine est excellente pour ses qualités anti-inflammatoires)

 

Les compléments alimentaires

Concernant les compléments alimentaires, on peut se tourner vers la propolis ou l’extrait de pépin de pamplemousse, antibiotique naturel très puissant, mais également le chlorure de magnésium. Ce dernier est certainement un des remèdes naturels des plus désagréables à boire. Mais il est très efficace pour stimuler l’immunité. On peut acheter le chlorure de magnésium en pharmacie ou en magasin diététique. On dilue un sachet de 20 g dans 1 litre d’eau peu minéralisée et on le conserve au réfrigérateur pour diminuer sa saveur âcre et amère.

 

Sick woman blowing a nose while sitting on a bed picjumbo comQue faire en cas de grippe ?

En cas de grippe, boire un verre toutes les heures jusqu’à amélioration des symptômes. Le chlorure de magnésium est également très efficace en cas de crampes nocturnes (à raison d’un à deux verres par jour). En revanche, attention aux effets secondaires possibles comme la diarrhée et aux contre-indications : insuffisance rénale ou hépatique, problèmes rénaux, déshydratation, hémophilie.

 

En conclusion

En conclusion, la principale recommandation en naturopathie reste la prévention. Grâce à une alimentation saine, une activité physique systématique et adaptée, ainsi que qu’une bonne gestion du stress, l’organisme sera à même d’éradiquer le virus sans contracter la maladie puisque l’état de santé ainsi que les défenses immunitaires seront bons. En dernière intention, on peut toujours poser une bouillotte bien chaude sur le foie et/ou les reins pendant 20 minutes afin de stimuler leur fonctionnement (attention, jamais sur le cœur et la tête, ni sur l’estomac en cas d’ulcère et jamais en cas d’hépatite).

Remerciements à Maud Simonelli, d'Equilibre et Vous, à Uzès, pour sa collaboration à cet article.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !