les lavandes de la distillerie Bel Air©Pay.attention.to.details

L’été en phytothérapie

Première partie de notre dossier phytothérapie, réalisé en collaboration avec Maud Simonelli, d'Equilibre & Vous, à Uzès.

En été, l’organisme doit faire face à de nouveaux défis : la chaleur, la lumière, des nuits plus courtes, les besoins accrus en hydratation, les coups de soleil…

Sunglasses on a stone with sun rays during sunset picjumbo comEn cette saison, il faudra donc travailler sur l’optimisation du corps et préparer la rentrée

Ainsi, il sera bon de :

- Prendre soin de sa peau,

- Prendre le temps de se reposer et de refaire circuler l’énergie vitale,

- Soigner les diverses affections saisonnières,

- Anticiper l’arrivée de l’automne.

Les « chaud/froid » entraînent des angines en été. D’autre part, le manque d’hydratation pendant les fortes températures peut avoir pour conséquence d’aller uriner moins souvent, ce qui peut provoquer des infections urinaires. Pendant les hautes températures, la fatigue peut, quant à elle, faire apparaitre des boutons de fièvre ou rendre plus vulnérable aux verrues et mycoses plantaires quand on va à la piscine. Tout ceci sans oublier les jambes lourdes, les insolations ou la peau rougie par le soleil.

Autant de désagréments que l’on peut éviter en adaptant son mode de vie et en appliquant quelques conseils simples.

Mentha spicata 8zz mentheEn été il est principalement recommandé de beaucoup s’hydrater

Un bon test pour savoir si l’on souffre de déshydratation, la couleur des urines : plus elles sont foncées, plus on souffre de déshydratation. Pour être certain de ne pas manquer d’oligoéléments, on peut ajouter une à deux fois par jour une ampoule de plasma océanique de Quinton.

Il est en priorité recommandé de boire de l’eau à température ambiante car l’eau glacée va moins hydrater. En effet, la première chose que va faire le corps en recevant cette eau froide, c’est la réchauffer ! Il va donc perdre de l’énergie et de l’eau pour l’apporter à la température de l’organisme afin de pouvoir l’assimiler. Donc, au lieu de faire son travail de digestion optimale, le corps va dépenser de l’énergie pour sa régulation thermique, et tout cela peut avoir comme résultat une perte d’eau.

640px allium schoenoprasum1 cibouletteEnsuite, il est intéressant de privilégier les nutriments suivants

- Pour la peau, il est conseillé de prendre de la vitamine A (carotte, tomate, melon d’eau, thon rouge, œuf, piment de Cayenne…), de la vitamine B2 (foie, persil, seiche, algues, papaye…), de la vitamine B8 (noix, sardine, banane, champignon…), de la vitamine E (huile de germe de blé, graine de tournesol, anguille cuite…), du zinc (huître, céleri, ail..) et de la cystine (morue, abats, oeufs de poisson, pistache…).

- Pour se relaxer pleinement : prendre de la vitamine C (ciboulette, goyave, poivron jaune, kiwi, brocolis…), de la vitamine B1 (riz complet, porc, haricot, graines de lin…), de la vitamine B3 (café, anchois, dinde…), de la vitamine B9 ( légumineuses, épinards, laitue romaine, betterave…), de la vitamine B12 (palourde, maquereau, farine de pois chiche…), du magnésium (menthe verte, basilic, fenouil, noix du Brésil, aneth, poudre de cacao…), des oméga-3 (huile de colza, saumon, huile de soja, hareng…), de la L-glutamine (produits laitiers, céréales…), du tryptophane (poulet, graines de sésame…).

Enfin, le mode de vie estival pourra s’articuler autour de la mise en place de rituels d’étirements à effectuer tous les matins.

A prévoir dans sa trousse à pharmacie naturelle

640px pensee sauvageDe la grande bardane, en infusion ou en teinture mère pour les problèmes de peau, une brûlure, une piqure d’insecte, une infection de la gorge ou encore une digestion trop lente.

De la vigne rouge pour la santé cardiovasculaire, un meilleur retour veineux et pour les infections urinaires

De la pensée sauvage pour soulager la goutte ou les rhumatismes, mais également les éruptions cutanées

Du reishi, bon pour les systèmes immunitaires, nerveux et cardiovasculaires.

Les huiles essentielles de carotte sauvage pour une petite insuffisance hépatique ou de lavande aspic pour toutes les affections inflammatoires cutanées.

Remerciements à Maud Simonelli d'Equilibre & Vous, partenaire santé d'UzEssentiel.com, pour sa collaboration à cet article.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !