grignan©nb uzessentiel

Les lectures de décembre

Nouvelle sélection pour ce décembre, principalement tournée vers la nature mais les romans ne sont pas oubliés, parmi lesquels nous découvrons les récits retrouvés de Jules Verne, qui viennent juste de paraître.

 

Le templier m a ditLe templier m’a dit, de la médium, journaliste, animatrice de radio et écrivaine française Patricia Darré, vient de paraître aux éditions Michel Laffon. « Tout a commencé par un rêve où me fut délivré un mystérieux message...Cette nuit-là, Patricia reçoit en songe la visite d'un templier : Jacques de Molay, le dernier grand maître du Temple, brûlé vif sur le bûcher le 18 mars 1314. Celui-ci a une mission à lui confier. Pour accomplir ce que l'ancien chevalier attend d'elle, il lui faudra multiplier les rencontres, canaliser de nombreux messages et révélations de l'au-delà, vivre une initiation et des synchronicités saisissantes qui l'amèneront à comprendre bien des mystères »...

Cette terre que je croyais mienne d'Alain Choquart, paru dans la collection Equinox des éditions Les Arènes. « Les contreforts du Vercors, abreuvés de soleil et de vent... Mais la nature majestueuse cache une ruralité en souffrance. Un paysage de fermes dévastées, des femmes et des hommes acculés jusqu'au point de rupture, l'esprit gangrené par la peur du chaos »...

 

Isolde ou le secret des fleursRecits retrouvesIsolde ou le secret des fleurs de la romancière cévenole Mireille Pluchard, Prix du Cabri d'Or 2021 pour l'ensemble de son oeuvre. Paru aux Presses de la Cité dans la collection Terres de France, Isolde ou le secret des fleurs nous entraîne au Moyen Âge, pour suivre « le destin hors du commun d'Isolde, du Gévaudan au lointain Orient. Une belle invitation romanesque, entre aventures, magie des parfums, et secrets des origines.Noël 1222. Jetée aux cochons peu après sa naissance par une nuit glacée, Isolde est recueillie par une servante du château du Grand Altier, en Gévaudan. Attachée dès l'enfance au service d'Azalaïs, la fille des châtelains, elle déploie pour elle sa connaissance innée des fleurs et de leur fragrance ».

 

Jules Verne, Récits retrouvés, au Cherche-Midi, un livre illustré par Jacques Tardi. Nantes. « Un prédicateur de retour de Terre sainte choisit une vieille église depuis longtemps abandonnée pour y prêcher. Alors que la foule prend place, on entend soudain, provenant du clocher, des cris d'épouvante. C'est la catastrophe : la cloche gigantesque qui s'est détachée s'abat sur les paroissiens. Jules Deguay, un jeune avocat présent sur les lieux, soupçonnant un complot, décide de mener l'enquête. Dans la plus pure tradition du roman gothique, Un prêtre en 1839 est le premier roman, inachevé, de Jules Verne. Foisonnant de péripéties, on y retrouve déjà le goût de l'auteur pour le mystère et l'aventure, goût qui s'affirmera avec 20 000 lieues sous les mers ou Voyage au centre de la Terre. Outre ce récit, on voit également un ensemble de nouvelles tout aussi enlevées et jubilatoires, mettant en scène Pierre-Jean, le bagnard au grand cœur, San Carlos, le contrebandier espagnol, ou encore l'inénarrable marquis Anselme des Tilleuls. On découvre enfin l'ébauche du dernier roman de Jules Verne, Le Voyage d'études, dont l'action se situe en Afrique centrale, interrompu par sa mort le 24 mars 1905 »...

La commode aux tiroirs de couleurs, une édition Collector du premier roman d'Olivier Ruiz : « Parce que c’est ça que je veux que tu retiennes. Nos couleurs. Chaudes, franches. Je veux que ces femmes si différentes, si vivantes, si complexes qui composent ton arbre généalogique puissent t’inspirer et t’aider à savoir qui tu es, le fruit de quels voyages et de quelles passions ». Autre éditon Collection Le tourbillon de la vie du dernier best-seller d'Aurélie Valognes : Le temps d’un été, Arthur et son petit-fils rattrapent les années perdues. Plus de soixante ans les séparent, mais ensemble ils vont partager les souvenirs de l’un et les rêves de l’autre. Le bonheur serait total si Arthur ne portait pas un lourd secret.

1001 Films... 12e édition de cet ouvrage collectif ! Publié chez Omnibus dans la collection Dictionnaires & Encylopédies, préfacé par Claude Aziza. Une « référence grand public en matière de cinéma. Rédigées par une équipe d'une soixantaine de critiques du monde entier, les 1001 entrées qui composent cet ouvrage sont classées par ordre chronologique, du Voyage dans la Lune de Méliès (1903) à Nomadland (2020) Ce classement permet de suivre l'histoire d'un art né au début du XXe siècle : la naissance du parlant (Le Joueur de jazz, 1927), l'apparition de la couleur (Le Magicien d'Oz, 1939), l'évolution de genres tels que le western, l'horreur ou le fantastique, ainsi que les grands mouvements esthétiques comme le néoréalisme italien, la Nouvelle Vague française, les superproductions américaines autant que des films d'avant-garde. L'édition française de 1001 films est enrichie de films ayant particulièrement marqué le cinéma français, parmi lesquels Drôle de drame (Carné), La Grande Vadrouille (Oury), Les Tontons flingueurs (Lautner) ou encore Le Roi et l'oiseau (Grimault & Prévert) ».

T'as la Réf ? de Mélanie Toubeau, chez Hors Collection, Beaux Livres : « Plans copiés, références cachées, décors similaires, intrigues librement inspirées d'autres… : il est fréquent que les réalisateurs rendent hommage à leurs pairs dans leurs propres productions. Ben-Hur ou Les Oiseaux dans La saga Harry Potter, La Grande Évasion ou Maverick dans Chicken Run… Mélanie Toubeau, créatrice de la chaîne Youtube La Manie du cinéma, passe en revue 40 films sous le prisme de leurs références - et des films qu'ils ont inspirés à leur tour. L'occasion de découvrir vos films préférés sous un angle nouveau ».

Le livre de recettes des films de Noël de Juliette Lalbaltry, Déborah Besco-Jaoui et Charly Deslandes chez 404 ÉDITIONS. « Vous avez toujours rêvé de dévorer le sundae géant de Kévin dans Maman j’ai (encore) raté l’avion ? De vous attabler autour d’un plat de spaghettis au sirop d’érable comme Buddy dans Elfe ? De cuisiner les gâteaux de Stacy dans La Princesse de Chicago, ou de siroter un bon chocolat chaud aux côtés de Jude Law dans The Holiday ? Retrouvez la magie de Noël dans ce livre de 50 recettes inspirées des films de Noël cultes ! Un livre de recettes non officiel ».

Le manuel de la truffe, de Pierre-Jean et Babet Pébeyre, et Sophie Brissaud. Paru aux éditions Féret dans la collection Livres gourmands paru , c'est devenu un classique pour appréhender ce produit terroir gardois, et en connaître un peu plus sur son histoire et sa culture, dans tous les sens du terme.

Mais qui est Lupin ? de Marc Lemonier. « Arsène Lupin… C’est le plus grand de tous les voleurs, certes, mais l’on sait bien peu de choses sur cet individu, qui multiplie les (fausses) identités et les déguisements pour mener à bien ses méfaits. Né sous la plume de Maurice Leblanc il y a plus d’un siècle, il n’a cessé dès lors de fasciner des générations de lecteurs… au premier rang desquels scénaristes et cinéastes, qui lui consacrent films, pièces de théâtre et séries. Lupin a ainsi revêtu d’innombrables apparences, d’André Brulé sur les planches du Théâtre de L’Athénée en 1908 à Omar Sy dans la série produite par Netflix en 2021, en passant par Jules Barry, Robert Lamoureux, Jean-Claude Brialy, Georges Descrières, François Dunoyer, Romain Duris… Bourré d’informations et richement illustré, ce livre reconstitue tout l'univers littéraire, cinématographique et télévisuel du plus célèbre des cambrioleurs, et pose un regard nouveau sur un mythe plus actuel que jamais ».

Mon dictionnaire de cuisine, Alexandre Dumas, chez 10/18 dans la collection Documents« 300 g de recettes, deux douzaines d'anecdotes mondaines, trois cuillères à soupe d'histoire et une pincée de conseils diététiques, le tout dans une délicieuse édition spéciale pour les fêtes. Ce Dictionnaire, on s'en doute, est un régal. Il n'avait que le défaut Mon dictionnaire de cuisine collectord'être devenu introuvable. On verra en lisant ce modèle du genre, où Dumas donne libre court à son humour, que Thierry Labussière a bien eu raison d'écrire, dans Calamar : " On peut être amoureux de la table et des lettres, et ce n'est pas le prolifique Dumas qui eût démenti cette affirmation. Sous les hauts patronages gastronomiques d'un Beauvilliers, d'un Grimod de La Reynière ou d'un Brillat-Savarin, Dumas a voulu ajouter son nom à la liste des illustres devanciers pour, comme il le dit lui-même, "indiquer tous les moyens de manger mieux dans les pays où l'on mange mal, et de manger tant bien que mal dans les pays où l'on ne mange pas du tout ! Dumas souhaitait que son Dictionnaire de cuisine fût " lu par les gens du monde et pratiqué par les gens de l'art ". Il existe aujourd'hui en tout homme un lecteur de Dumas qui sommeille. Parions que cette publication va le réveiller et le mettre à table ! »

 

La vie secrète d’un cimetière, de Benoît Gallot et illustré par Daniel Casanave, aux éditions Les Arènes. « Chaque ville et chaque village a son cimetière. Mais avec ses 43 hectares, le Père-Lachaise, à Paris, est le site de tous les superlatifs. C'est le plus grand espace vert intra-muros et le cimetière le plus visité du monde. Parmi ses quelque 70 000 sépultures figurent celles de Molière, de Jean de La Fontaine, d'Édith Piaf, d'Oscar Wilde, de Jim Morrison, et de tant d'autres célébrités. Conservateur du lieu, Benoît Gallot vit au Père-Lachaise avec sa femme et ses enfants. Il arpente sans relâche ses allées aux 4 000 arbres de 80 essences différentes. Il apprend à reconnaître la soixantaine d'espèces d'oiseaux qui y nichent. Un soir d'avril 2020, en pleine pandémie, il fait une rencontre insolite : une boule de poils rousse s'échappe d'un buisson. Des renards au coeur de la capitale ! Il commence à prendre des photos de la faune et de la flore. Son compte Instagram s'envole. Les messages se multiplient, les questions aussi. Alors Benoît Gallot décide d'écrire ce livre, pour raconter la vie secrète d'un cimetière, son quotidien tour à tour insolite, poignant ou étonnant. Il rend hommage aux gardiens, fossoyeurs, cantonniers et autres travailleurs de l'ombre qui s'activent pour que, à la Toussaint, les usagers n'aient plus qu'à changer l'eau des fleurs »...

 

VivantArbres plume de carotteVivant, entretiens à contre-temps, aux éditions Le Passeur, est un livre né « de la rencontre autour de Pierre Rabhi de trois amis aux parcours singuliers et engagés. A l'automne 2021, Pierre Rabhi, Fabrice Nicolino et Bernard Chevilliat ont souhaité confronter leurs visions. Pierre Rabhi est décédé avant que cet ouvrage ne soit achevé. Cependant la matière était là, dûment enregistrée. Pierre Rabhi, essayiste et chantre de l'agroécologie, natif du Sahara, Fabrice Nicolino, journaliste et activiste écologiste, venu du " sous-prolétariat de la banlieue " et ayant survécu à deux attentats, et Bernard Chevilliat, éditeur et biologiste franco-anglais, fondateur de la marque de cosmétique bio Melvita et de la revue Ultreïa !, ont en effet des parcours de vie singuliers, mais chacun a œuvré, dans sa propre sphère, à l'émergence d'une société plus écologique et plus humaine. A bâtons rompus, ils reviennent ici sur leurs trajectoires de vie, évoquent les prémisses philosophiques de leurs démarches résolument hostiles au cours de l'époque, débattent de l'histoire du monde, exposent leurs propositions et ​​​​​​​récusent vivement les propos polémiques qui ont blessé l'agroécologiste au soir de sa vie . Un ouvrage testamentaire pour Pierre Rabhi et un livre d'espérance pour ses deux ​​​​​​​amis ».

 

Arbres, chez Plume de carotte« Un beau livre de près de 300 pages sur le thème des arbres dans toutes leurs dimensions : écologie, botanique, histoire, économie, société, science, littérature, voyage, art, cuisine… Encore mieux qu’une encyclopédie ! Un livre intemporel et unique, à picorer comme bon vous semble. Le monde des arbres regorge de surprises ! L'Univers est un arbre. Cette riche collection d’histoires, de proverbes et de poèmes sur les arbres du monde entier est un guide à travers la forêt de notre imaginaire, explorant le sens, la beauté et l’importance d’une sélection d’arbres partout sur la planète. Les arbres sont des enseignants, des guérisseurs, des protecteurs, des créateurs. Ils recèlent des secrets. Ils apportent la paix. Ré-apprenons à les regarder ».

 

La maubrairie jardins du bocageLa Maubrairie, Jardins du bocage, de Stéphane Marie et Dany Sautot, acompagné des photographies de Pascaline Noack. « Après des études aux Beaux-Arts, puis une dizaine d’années en tant que scénographe pour le théâtre, Stéphane Marie retourne vivre à La Maubrairie, la ferme de son enfance au début des années 1990 et se passionne pour le jardinage. En 1998, il rejoint France 5 pour prendre les rênes de l’émission de jardinage Silence, ça pousse ! dès sa création. Il a cosigné avec Dany Sautot plusieurs ouvrages, et avec Nathalie Gendrot le livre 150 drôles d’expressions pour cultiver son jardin (Le Robert). Dany Sautot, spécialiste de l’histoire des arts décoratifs et des jardins, a dirigé la rédaction du Carnet des tendances du jardin et a collaboré à l’Architecture d’aujourd’hui (AA). Elle a cosigné avec Stéphane Marie plusieurs ouvrages. Elle est également commissaire d’exposition et autrice d’ouvrages consacrés à l’histoire des jardins, au design et aux arts décoratifs. Photographe, Pascaline Noack travaille avec le musée de la ComédieFrançaise. Elle a cosigné avec Dany Sautot Fabula, un livre consacré au designer Hubert Le Gall (Flammarion), et avec Stéphane Pennetier Des bouquets toute l’année (EPA). Elle a réalisé les photos de l’ouvrage L’Impératrice Eugénie (Flammarion). Dans La Maubrairie, Stéphane Marie nous ouvre les portes de ses jardins, au cœur du bocage du Cotentin. Il met en lumière la relation entre les jardins et le bocage, paysage agraire identitaire et composant essentiel du réseau écologique. Une promenade poétique pour partir à la rencontre végétale de ces deux univers. La découverte des jardins se fait, au fil des pages, selon l'itinéraire d'un visiteur. Au départ, il faut traverser le bocage du Cotentin, dont les ​​​​​​​paysages sont imprégnés des sensations et souvenirs d'enfance et d'adolescence de Stéphane Marie ; s'ouvrent ensuite les trois jardins de La Maubrairie, chacun intégré dans l'histoire des lieux où il a pris racine : le jardin du ​​​​​​​matin, le jardin de ​​​​​​​​​​​​​​l'après-midi et le jardin du ​​​​​​​soir. Le parcours s'achève par l'expérience intime du lecteur-promeneur qui accède enfin au cœur du bocage…».

 

comment habiter la terre bruno latour avec nicolas truong editions les lie​​​​​​​​​​​​​​Comment habiter la terre, aux éditions Arte, dans la collection Les liens qui libèrent. « A l'automne 2021, Bruno Latour s’est livré à cette série d’entretiens avec une simplicité, une jubilation et une puissance qui n’adviennent que dans les moments où l’on sait que la vie, et notamment celle de l’esprit, se condense. Un apaisement lié au sentiment d’urgence, une immanence indissociable de l’imminence et de la nécessité à tout concentrer, résumer, déployer. Un souci de clarté, un plaisir de la conversation, un art de la performance. Comme si tout s’éclaircissait alors que la fin approchait ».

 

Les petits plaisirs de noel plume de carotteEnquete au museum​​​​​​​​​​​​​​Pour les plus jeunes, Les petits plaisirs de l'hiver, le nouveau livre de l'auteur et illustratrice Séverine Duchesne, chez Plume de Carotte, « le premier opus d’une série de 4 albums sur les saisons, mettant en scène de manière poétique les petits plaisirs simples en lien avec les saisons et la nature. Des ouvrages pour les petits, beaux, sensibles, tout en étant justes et vrais. Qui n’a jamais, enfant, frissonné de plaisir en faisant craquer la glace d’une flaque gelée sous ses pieds ? Ou en jouant avec les étincelles d’un feu de cheminée ? Ou encore en dessinant sur la buée d’une vitre, en attrapant un flocon de neige au vol… Chacun de ces « petit plaisirs hivernaux » est raconté à travers une saynète délicate et poétique réalisée en papier découpé. Histoire de faire rêver les enfants et de leur donner le goût des belles choses que nous offre la nature. Histoire aussi de rappeler aux grands enfants que nous sommes tous ces émotions simples de nos jeunes années ».

Puis les nouvelles Enquêtes au muséum de Laurence Talairach Titwane, L'ombre du croque-mitaine : « La nuit tombe ? Alors partez sur les traces de Zoé, Alice et Clarence pour visiter clandestinement les musées de sciences… Non seulement vous allez découvrir les trésors et les secrets de ces lieux magiques, mais vous allez aussi vous plonger dans la compréhension du monde du vivant et croiser les hommes qui veillent sur ces richesses ! Un 25 décembre au matin, Clarence découvre au pied du sapin de noël une paire de mitaines apportées, à n’en pas douter, par le croque-mitaine en personne ! Tandis qu’il tente de fuir le monstre, Zoé et Alice l’entraînent à la rencontre d’une créature d’un tout autre genre, à faire pâlir d’envie tous les loups garous de la planète »…

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !