les lavandes de la distillerie Bel Air©Pay.attention.to.details

atelier guynemer©Sophie de Brabandere

Génération Atelier, un documentaire « dans l’atelier du Lycée des métiers d’art d’Uzès »

Produit par l’association uzétienne Tertulia Production, le documentaire Génération Atelier fait partie de la 22e édition du Mois du film documentaire.

Danslatelierdulycee 2021©Sophie De BrabandereAu programme, une sélection de 5 films, des rencontres avec les réalisateurs, 4 expositions et 4 soirées au cinéma Le Capitole, à Uzès...

Génération Atelier, de Sophie De Brabandère et Stéphanie Dubus

Le documentaire Génération Atelier s’attache au parcours de 6 jeunes, élèves du lycée des métiers d’art Guynemer.

Réalisé par Sophie de Brabandere, auteur entre autre du documentaire Séparés en 2015, et par Stéphanie Dubus, le film sera présenté jeudi 2 décembre à 18 h 30, au cinéma Le Capitole, en présence des réalisatrices.

Bonjour Sophie, Stéphanie,

Vous avez réalisé votre documentaire à quatre mains. Depuis quand collaborez-vous ? Quelles ont été vos autres réalisations ?

Cela fait quelques années que nous avons beaucoup de plaisir à nous retrouver autour de réalisations socio-culturelles. Nous avons également été collègues quelques mois à la médiathèque d’Uzès, dont la direction nous a d’ailleurs bien soutenues dans la réalisation de ce film. Mais le projet qui a « testé et approuvé » notre duo professionnel c’est le Blablamaton et le Magic photomaton, un challenge magnifique mis sur pied pour le Festival Sur Un Fil dans le quartier Mayac d’Uzès. 2 semaines passées dans une caravane à photographier et filmer des centaines de personnes, cela soude une amitié.

Les ateliers début février 2021©Sophie De BrabanderePourriez-vous me dire d’où vous est venu l’idée de vous intéresser au parcours des élèves du Lycée Polyvalent des Métiers D'Arts Charles Gide d'Uzès?

C’est le Lycée qui est venu trouver Sophie, suite à son film « Chez Amande and co » (quartier des Amandiers, à Uzès) diffusé sur France 3 en 2019. Carole Foll et Loraine Folli, qui font toutes les deux partie de l’équipe pédagogique de l'établisssement, avaient en tête depuis longtemps de faire un film sur le Lycée.

La rencontre s’est soldée par une évidence : l’envie commune de capturer le Lycée et l’apprentissage des métiers d’arts. Avant même le début des tournages, nous savions qui seraient en tête d’affiche : les élèves et ce qu’ils ont à nous dire !

Comment avez-vous effectué votre choix parmi tant de jeunes talents ? Avez-vous fait un appel à candidature ?

Nous avons présenté le projet devant toutes les classes et avons rencontré beaucoup de jeunes. Plusieurs critères étaient importants : la motivation et l’envie, le rapport avec la caméra, le lien avec la formation et le projet d’atelier en cours.détail tailleur de pierre©Sophie De Brabandere Comment s’est passé votre tournage et sur combien de mois ?

Le projet a duré 18 mois et les tournages se sont étalés sur 6 mois.

Vous présentez Léon le ferronnier et monteur en bronze, François et Solène les ébénistes, Aboubakar et Maryama les tailleurs de pierre et Victor le sculpteur ornementiste.

Que vous ont-ils dit sur leurs parcours au sein du lycée et leurs projets futurs en tant que professionnels ?

Nous pouvons vous dire qu’ils parlent avec émotion, franchise, humour et beaucoup de maturité de leurs parcours. Ils nous ont tout simplement fascinés.

Mais pour découvrir tout cela, il faut venir voir le film.

Vous présenterez votre documentaire au Festival du Film des métiers d’Arts très prochainement. Quand y sera-t-il projeté ?

La prochaine date du FIFMA n’est malheureusement pas encore connue, mais nous allons offrir au film la meilleure vie possible dans le réseau scolaire et culturel.

 

A savoir : a été réalisé avec le soutien de la Région Occitanie, de l'AG2R-LA MONDIALE et de la médiathèque d'Uzès.

Remerciements à Sophie de Brabandère et Sylvie Dubus pour leur collaboration à cet article

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !